© Copyright - Tous droits réservés

Toute reproduction est strictement interdite sans l'autorisation de l'auteur

INTRODUCTION

 

La collection des « Dames de Hautecour » a été réalisée pour une commande d’exposition dans le jardin du domaine viticole au Mont-sur-Rolle.

 

Chacune d’« Elles » a été la propriétaire du domaine.

C’est par Coraline, actuelle propriétaire, les histoires racontées par sa grand-mère Théodora et les informations retrouvées dans les registres du domaine, qu’on a pu retrouver les noms de ces femmes. Finalement, on a découvert que peu de choses des aïeules de Coraline et sa fille Camille. Alors, en étudiant le vêtement, il a été possible d’inscrire la femme dans son époque.

 

La robe, est l’habit féminin par excellence. C’est la traduction d’une culture, d’une société, l’étudier, c’est étudier la vision des hommes sur les femmes, de leur apparence attendue.

 

Chacune se présente, là devant nous.

Les lignes sont élégantes et la simple gestuelle gracieuse.

L’immobilisme du corps est le reflet du vêtement enserré, restreignant qui positionnait la femme dans une représentation. Lorsque les corps se sont libérés, les mouvements apparaissent et la gestuelle se fait plus précise.

 

L’argile, les patines métallisées, les textiles soyeux et les décors végétaux sont issus d’une technique de création qui s’est concentrée sur les jeux de matières et une esthétique naturelle et féminine.